Infirmière scolaire d’Etat

L’infirmière scolaire assure un rôle de prévention et de premiers soins dans le milieu de l’éducation.

En lien avec la santé et l’aide aux jeunes, cette profession connaît une vraie pénurie. Toutes les écoles, collèges ou lycées ne disposent pas d’une IDE (infirmière diplômée d’Etat) scolaire, à plein temps.

Seules les plus grandes structures scolaires y ont droit. Certains établissements n’ont que des plages de permanence certains jours par semaine.

Pour intégrer l’Education Nationale, l’infirmière doit se soumettre à un concours de la fonction publique de catégorie B, avec un écrit et un oral.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Les missions de prévention de l’infirmière scolaire

Avec 7500 infirmières pour plus de 12 millions d’élèves, cette profession manque cruellement de personnel.

La mission de l’infirmière scolaire est vaste. A la différence des autres IDE qui sont dans le domaine curatif, elle agit principalement au niveau préventif, pour aider les élèves à rester en bonne santé.

L’infirmière scolaire peut entretenir une relation privilégiée, avec les élèves. Au sein d’un collège ou d’un lycée, elle peut mener des actions de prévention sur des thèmes qui touchent les adolescents :

  • La contraception. L’infirmière scolaire peut intervenir dans les classes, pour parler des différents moyens de contraception ou assurer une distribution de préservatifs gratuite. En cas de comportement à risque, elle l'infirmière scolaire peut administrer la contraception d'urgence à l'élève pour éviter une grossesse non désirée. Un décret simplifie les modalités de délivrance de la contraception d'urgence par les infirmiers scolaires.
  • Les conduites addictives. Les jeunes consomment de plus en plus de tabac, de l’alcool ou de la drogue, ce qui peut faire des ravages sur un corps en pleine croissance. L’IDE scolaire peut lancer des campagnes de prévention.
  • Le harcèlement scolaire. L’infirmière a pour rôle de se préoccuper de la santé morale des élèves. Des situations d’exclusion ou de rejet scolaire peut entraîner des troubles comme des dépressions. L’infirmerie est donc un lieu d’écoute confidentielle.
  • L’alimentation. Troubles du comportement alimentaire, mauvaise hygiène de vie… l’infirmière peut travailler en partenariat avec l’équipe de restauration et une diététicienne, pour proposer une nourriture équilibrée à la cantine.

Sans la présence des parents et des professeurs, la parole est libre, d’autant plus que l’infirmière est soumise au secret professionnel.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
La fonction de soutien psychologique de l’infirmière
Le soutien psychologique de l’infirmière scolaire

Au sein d’un établissement, l’infirmerie peut être une véritable cellule psychologique, de soins et d’écoute, en tant que professionnelle au service de la santé des élèves.

L’infirmière scolaire participe à la surveillance et au suivi de la santé des élèves, par le biais de visites médicales. Au cours de ces rendez-vous annuels ou biennals, elle est ouverte au dialogue et contrôle différents aspects physiques : le rapport poids / taille, la vue et l’audition.

Pour les plus jeunes, l’infirmière vérifie que l’enfant a bien acquis les apprentissages en corrélation avec son âge. Elle peut ainsi orienter l’élève vers des professionnels de santé spécialistes comme l’orthophoniste ou le psychomotricien.

L’infirmière travaille en totale autonomie. Toutefois, elle peut collaborer avec l’équipe enseignante et un médecin scolaire, pour la mise en place d’un plan d’accueil individualisé (PAI), pour les enfants atteints d’un handicap, d’une pathologie ou d’une allergie alimentaire, nécessitant un protocole particulier en classe.

L’infirmière scolaire est présente pour soigner les petits bobos du quotidien ou prodiguer des soins d'urgence, en cas de blessures.

Le concours d’infirmière du ministère de l’Education nationale
Concours d’infirmière du ministère de l’Education nationale

Ce concours de la fonction publique est ouvert à toutes les personnes titulaires d’un diplôme d’Etat d’infirmière, sans aucune limite d’âge.

Le concours se déroule en 2 temps :

  • Une épreuve d’admissibilité avec un écrit de 3 heures, sous forme de questions. La candidate doit répondre à des problématiques sur les missions de l’infirmière, en lien avec le cadre scolaire ou des questions de santé.
  • Une épreuve d’admission avec un oral de 20 minutes, au cours duquel la candidate se présente et doit démontrer sa motivation, face à un jury de professionnels.

Si l’infirmière est retenue, elle a un statut de stagiaire durant une année. Suite au stage, elle est titularisée. La fonctionnaire commence sa carrière à l’échelon 1 de la classe normale, qui comprend 9 échelons.

Elle peut bénéficier d’une indemnité supplémentaire si elle travaille en ZEP (zone d’éducation prioritaire).

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS