Les épreuves écrites d’admissibilité

Il est indispensable de réussir les épreuves d’admissibilité du concours, que sont l’épreuve de culture sanitaire et sociale et les tests psychotechniques, afin d’accéder à l’étape de l’oral d’admission.

La première épreuve écrite porte sur un texte sur la culture sanitaire et médico-sociale. Ce dernier peut porter sur un sujet intemporel ou être en lien direct avec l’actualité.

Durant 2 heures, la candidate doit répondre à 3 questions, qui lui donnent l’opportunité de cibler le sujet et soulever la problématique du texte.

Elle doit commenter le thème en question et pouvoir argumenter sur le sujet.

Très sélectifs, les tests d’aptitude sont particulièrement redoutés des candidates aux concours paramédicaux d’entrée en IFSI (institut de formation de soins infirmiers).

Cette seconde épreuve demande un entraînement préalable régulier, afin d’acquérir les mécanismes de compréhension et la rapidité requise pour réussir cette épreuve de 2 heures.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

L’examen de culture sanitaire et sociale

Notée sur 20, l’épreuve a pour but d’évaluer les capacités d’expression écrite, de compréhension, d’analyse et de synthèse.

La candidate doit tout aussi bien soigner le fond que la forme, car l’orthographe et la syntaxe comptent également dans la notation de l’épreuve.

A travers chaque sujet, la candidate doit mettre en exergue la problématique et répondre avec un plan organisé.

Les IFSI proposent plusieurs types de sujets, qui peuvent paraître simple au premier abord :

  • Les sujets d’actualité. Le programme de révision pour préparer le concours est vaste. Il porte sur des thématiques diverses, qui demandent des connaissances générales et spécifiques. Il est recommandé de réaliser une veille sanitaire et sociale, auprès de divers médias (presse, internet, TV…).
  • Les thématiques récurrentes. Au sein du concours d’infirmières, elles peuvent être proposées à l’examen, chaque année.
  • Les débats de société. Durant la préparation, il est nécessaire de faire une veille en visionnant des émissions de télévision, en écoutant des podcasts ou en lisant des revues médico-sociales.
  • Les sujets d’ordre professionnel. La candidate doit exposer sa vision de la santé publique notamment dans le secteur médico-social et sanitaire. Elle peut être amenée à argumenter sur la profession d’infirmière.
  • Les thèmes philosophiques. Laissant une plus grande marge d’interprétation et de liberté, ces sujets sont redoutés par les candidates. Pour réussir l’épreuve, il est nécessaire d’être vigilante à ne pas faire un hors sujet et rendre la thématique la plus concrète, en parsemant sa copie d’exemples concrets.
  • Les mises en situation professionnelles. Ces cas pratiques permettent à la candidate de se projeter et d’apporter au jury une réponse professionnelle, adaptée au public et sa fonction.
Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Exemples de sujets de l’épreuve sanitaire et sociale
Sujets d’actualité de l’épreuve sanitaire et sociale

Les sujets d’actualité nécessitent la mise en place d’une veille sur des thématiques qui peuvent potentiellement être le sujet de l’épreuve, comme la protection sociale en France, la famille ou l’éthique. Voici 3 exemples de sujets :

  • Politique de santé du territoire, promotion de la santé et droits des usagers.
  • Les lois de bioéthique, les progrès de la science et la gestation pour autrui.
  • Le traitement des addictions.

Certains sujets sont des classiques et peuvent tomber tous les ans aux examens, comme :

  • Le poids des maux au travail / Le stress au travail.
  • Le vieillissement de la population et ses conséquences.
  • Les violences au sein du couple / La consommation d’alcool.

Des sujets demandent d’analyser la société actuelle et de faire un constat, afin de donner un point de vue :

  • Qu’est devenue aujourd’hui la santé ?
  • Le plan cancer.
  • Colocation - art et nécessité de vivre ?

La candidate se place en tant que future professionnelle de santé et émet une opinion sur des sujets professionnels :

  • La loi du 11 février 2005 favorisant l’intégration des personnes handicapées. Qu’en pensez-vous ?
  • Etre IDE, comment imaginez-vous ce métier ?
  • La profession d’infirmière a-t-elle un avenir ?

Certains sujets ont plus une dimension philosophique et demandent une réelle capacité de réflexion :

  • Petit précis de survie en milieu hostile - commentez ce texte sur la violence ordinaire (manque de politesse, insultes, absence d’entraide)
  • Guérir parfois, soulager souvent et écouter toujours (Pasteur)

Des thèmes permettent de se mettre dans la peau d’un personnage et décrire l’attitude que l’on souhaite adopter :

  • Vous êtes animatrice dans un centre de vacances. Des enfants fument en cachette et vous les surprenez. Quelle est votre réaction ?
  • Vous êtes infirmière en soins palliatifs. La famille d’un patient ne souhaite pas que ce dernier connaisse la gravité de son état, alors qu’il est complètement lucide. Doit-on toujours dire la vérité au patient ?
Les tests d’aptitude sur le raisonnement et la logique
Opérations d’algèbre simple

Les tests psychotechniques sont basés sur le raisonnement logique, la résolution de problèmes, l’aptitude numérique et verbale. La candidate est évaluée sur ses connaissances en mathématiques et en langue française, sous forme de différents exercices courts et brefs.

Même si la plupart des questions sont sous forme de QCM et exigent une brève réponse, les tests d’aptitude peuvent représenter un gros volume, jusqu’à 50 pages, avec divers sujets :

  • Les suites numériques, qui peuvent être des jeux de type dominos, logigraphes (appelés communément plateaux d’infirmière) ou mastermind.
  • Les opérations d’algèbre simple, en calcul mental comme l’addition, la soustraction, la multiplication, la division et les unités de mesures.
  • La géométrie avec des calculs de périmètre, d’aire, de volume...
  • Les mathématiques, avec des problèmes relatifs aux nombres décimaux, fractions, puissances, racine carrée, proportionnalité, pourcentages, équations, plus grand diviseur commun (PGDC) et plus grand multiplicateur commun (PGMC).
  • L’expression française et le vocabulaire, comme la connaissance des proverbes, des définitions, des suites de mots manquants, des champs lexicaux.
  • La langue française avec des exercices d’orthographe, pluriels, homophones, synonymes, homonymes, antonymes, paronymes, figures de style.
  • La conjugaison et la grammaire avec la nature, la fonction des mots, la concordance des temps.

Au cours de l’épreuve, la candidate doit faire preuve d’organisation, de rigueur et de méthode, pour gérer son temps et rester concentrée.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS