Intégrer la fonction publique hospitalière / territoriale

Plus de 70% des infirmières travaillent dans un hôpital public, en tant que fonctionnaires ou contractuelles, ce qui représente une grande majorité.

Pour intégrer la fonction publique, l’entrée se fait de 2 manières :

  1. Un concours sur titre pour la fonction publique hospitalière ou un concours sur titre, avec épreuves dans la fonction publique territoriale.
  2. La conclusion d’un contrat de travail de droit privé, qui peut mener à moyen ou à long terme à une titularisation.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Fonction publique hospitalière : concours sur titre et stage de titularisation

Pour avoir accès à un poste dans la fonction publique hospitalière et territoriale, l’infirmière doit passer un concours sur titre. Une fois obtenu, la professionnelle de santé exerce sa fonction sous le statut de stagiaire, durant un an et est titularisée, ce qui lui confère un statut de fonctionnaire.

L'embauche, dans la fonction publique hospitalière, se fait sur concours sur titre, ce qui signifie qu’un jury d’un établissement public de santé ouvre une session de recrutement et examine des dossiers de candidatures.

Réunis en commission, les professionnels examinent le CV et la lettre de motivation. Les candidates sont convoquées à un entretien d’embauche. Si elles réussissent, les personnes sont recrutées en tant qu’infirmières en catégorie A.

Dans la fonction publique, avant l’embauche définitive en tant que fonctionnaire, l’infirmière connaît une période transitoire d’une année, sous le statut de stagiaire. A l’issue du stage, l’infirmière stagiaire est titularisée.

Le stage de titularisation est une période qui permet de vérifier l'aptitude de l’IDE à l'exercice des fonctions. Durant le stage, elle exerce son poste d’infirmière, dans l’établissement qui l’a recruté, tout en étant encadrée par un tuteur. Elle est rémunérée à hauteur du 1er échelon du premier grade sur la grille indiciaire hospitalière.

A la fin du statut de stagiaire, l'infirmière intègre directement le service dans lequel elle a effectué son stage. De manière exceptionnelle, le stage peut être prolongé de 6 mois, à la demande du supérieur hiérarchique, pour vérifier les compétences de la personne.

Une fois titularisée, pour les besoins de l’hôpital, la professionnelle peut être soumise aux différentes mesures de mobilité : mutation interne ou externe et détachement (exercice dans un autre établissement, tout en étant rattachée à son établissement d’origine).

Elle peut également adresser des lettres de candidatures aux différents établissements hospitaliers publics.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Le concours de la fonction publique territoriale
concours de la fonction publique territoriale

Pour intégrer la fonction publique territoriale, l’infirmière doit passer un concours sur titre avec épreuves. Une justification de son titre est requise pour passer le concours avec 2 épreuves, comme une photocopie du diplôme d’Etat d’infirmière.

Il y a plusieurs conditions d’accès au concours d’infirmière territoriale :

  • Avoir la nationalité française.
  • Etre en règle avec les démarches administratives et les obligations du service civique comme avoir fait sa Journée défense et citoyenneté (JDC), appelée Journée d'appel de préparation à la défense (JAPD) jusqu’en 2010.
  • Bénéficier de ses droits civiques.
  • Ne pas avoir des mentions incompatibles avec l’exercice de la profession, inscrites sur le casier judiciaire n°2.
  • Etre titulaire du diplôme d’Etat d’infirmière ou d’un diplôme équivalent cité aux articles L.4311-3 et L.4311-4 du Code de la santé publique, pour les ressortissants de l’Union Européenne.

La candidate est soumise à 2 épreuves :

  1. Une épreuve écrite d’admissibilité de 3 heures. L’infirmière doit résoudre un cas pratique sur les missions qu’incombent la fonction d’infirmière, par le biais de la rédaction d’un dossier organisé avec un plan.
  2. Une épreuve orale d’admission de 20 minutes. Au cours de l’entretien de motivation avec un jury, afin d’évaluer l’aptitude de la professionnelle de santé.

L’obtention du concours entraîne seulement l’inscription sur une liste d’aptitude. Paradoxalement, le fait d’avoir réussi le concours ne signifie pas le recrutement. L’infirmière peut donc se présenter aux offres d’emploi proposées par les établissements relevant de la fonction publique territoriale. La présence sur la liste d’aptitude est valable une année, renouvelable 2 fois, soit 3 années maximum.

Lorsque que la personne est recrutée par un établissement public territorial, elle est nommée infirmière territoriale stagiaire durant un an et bénéficie de 5 jours de formation. Elle est rémunérée à hauteur du 1er échelon de la classe normale de l’infirmière en soins généraux dans la grille indiciaire territoriale. A l’issue de la période, elle est titularisée.

Le statut de contractuelle dans la fonction publique
Statut contractuelle fonction publique

L’infirmière peut travailler au sein d’un hôpital, avec un statut de contractuelle et non pas de fonctionnaire. Elle occupe un emploi non permanent, pour effectuer un remplacement, suite à la vacance d’un poste ou lors des congés saisonniers.

La professionnelle de santé signe un contrat de travail, pour une durée déterminée, qui est régi par le droit privé, c’est-à-dire le Code du travail. Elle bénéficie des mêmes droits et obligations que les salariés du secteur privé : période d’essai, signature d’un contrat, temps de travail...

3 cas de figure s’ouvrent à l’agent contractuel :

  • La transformation du CDD en contrat à durée indéterminée, sans pour autant que l’infirmière ne devient fonctionnaire. Le CDI ouvre droit à l’accès à la fonction publique hospitalière, par des examens professionnels.
  • L’intégration dans la fonction publique, au bout de 4 années de travail en équivalent temps plein.
  • La titularisation suite au CDD, sur décision du supérieur hiérarchique, pour des nécessités de service ou une vacance de poste.

L’agent contractuel peut donc connaître une évolution de carrière et intégrer la fonction publique hospitalière et territoriale, selon la disponibilité des postes.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS