Traitement de l’infirmière dans le secteur public

En début de carrière, une infirmière diplômée d’Etat peut prétendre à un salaire autour de 1550 euros net, dans la fonction publique.

La professionnelle de santé gravit les grades et les échelons au fur et à mesure, ce qui lui permet d’augmenter sa rémunération et la doubler en fin de carrière. La rémunération de l’infirmière, dans la fonction publique, dépend du placement sur la grille indiciaire.

Elle peut être valorisée par des primes, qui peuvent augmenter le salaire de 100 à 200 euros par mois. Les grilles indiciaires sont différentes dans la fonction publique hospitalière et territoriale.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Le calcul de base de la rémunération de l’infirmière

Dans la fonction publique, la rémunération est régie par un système de calcul hiérarchisé. Le système de rémunération est quasiment identique entre la fonction publique hospitalière (hôpitaux publics, unités de soins de longue durée, centre médico-psychologique...) et territoriale (établissements reliés au Conseil général, comme les maisons de retraite, les centres de protection maternelle infantile...).

Toutefois, chaque fonction publique dispose de ses propres grilles indiciaires. 2 éléments sont fondamentaux pour le calcul : le grade et l’échelon.

Le grade

Dans la fonction publique hospitalière, il y a le 1er et le 2ème grade. En début de carrière, l’infirmière débute à l’échelon 1 du 1er grade. Dans la fonction publique territoriale, on ne parle pas de grade mais de classes : classe normale, supérieure ou hors classe.

L’échelon

Ce dernier dépend de l’ancienneté. L’infitmière gravit obligatoirement les échelons, car chaque échelon a une durée minimum et maximale. Chaque classe a son propre nombre d’échelons.

Pour connaître son salaire, il suffit de multiplier la valeur du point à l’indice majoré (IM) correspondant à l’échelon, auquel l’infirmière est rattachée, en fonction de son grade ou de sa classe.

L’indice majoré se trouve sur la grille indiciaire. Pour connaître la valeur du point, renseignez-vous auprès de syndicats ou d’institutions représentatives du personnel.

Pour évoluer au cours de sa carrière, l’infirmière peut changer de classe ou de grade, afin de pouvoir avoir une augmentation de salaire et des responsabilités, grâce à :

  • Un concours interne.
  • Un examen professionnel.
  • Une promotion, faisant office d’avancement sur décision du supérieur hiérarchique.

En fonction du service dans lequel l’IDE exerce, elle peut bénéficier d’une augmentation de son indice majoré, grâce à la nouvelle bonification indiciaire (NBI), ce qui entraîne une hausse du traitement et participe au calcul des primes.

En gériatrie, l’infirmière perçoit une NBI de 10 points, soit environ 45 euros par mois. Dans les secteurs plus techniques comme les blocs opératoires, en dialyse, en néonatologie ou en réa néonatale, l’IDE bénéficie d’une NBI de 13 points, pour un montant de 59 euros mensuels.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Tableaux de grilles indiciaires dans la fonction publique
Grilles indiciaires infirmière

Au sein de la fonction publique hospitalière, la rémunération des infirmières s’est complexifiée. Certaines infirmières bénéficient d’un traitement plus faible, en raison de leur maintien en catégorie B, avec pour compensation un départ à 55 ans à la retraite.

Certaines infirmières ont opté pour un reclassement en catégorie A, avec une hausse du salaire et un départ à la retraite à l’âge légal, qui est de 67 ans. Pour les personnes nouvellement diplômées, il n’y pas de choix à réaliser : l’IDE est d’office un agent de catégorie A. Téléchargez les grilles indiciaires pour une IDE dans la la fonction publique hospitalière au format pdf.

Dans la fonction publique territoriale, suite au décret n° 2012-1420 du 18 décembre 2012 portant statut particulier du cadre d'emplois des infirmiers territoriaux en soins généraux, les IDE ont également eu le choix, en contrepartie des mêmes avantages que les professionnelles de la fonction publique hospitalière, entre :

  • Un maintien en catégorie B
  • Un reclassement en catégorie A

Aujourd’hui, l’intégration au sein de la fonction publique territoriale, dans la filière médico-sociale au poste d’infirmière se fait automatiquement en catégorie A. Téléchargez les grilles indiciaires pour une IDE dans la fonction publique territoriale au format pdf.

Les primes d’une infirmière
Prime infirmière nuit

Lors de son intégration dans la fonction publique hospitalière ou territoriale, l’infirmière est rémunérée selon le 1er échelon du premier grade ou de la classe normale et bénéficie donc du salaire minimal, auquel vont s’ajouter des primes :

  • Le supplément familial de traitement, indexé sur le nombre d’enfants et l’indice majoré (IM). Elle est versée aux parents qui ont au moins un enfant à charge.
  • L’indemnité de résidence, qui dépend de la zone territoriale dans laquelle la professionnelle exerce son travail et de l’indice majoré. Il n’est pas fréquent que les IDE bénéficient de l’indemnité de résidence.
  • La garantie individuelle du pouvoir d’achat, qui est calculée selon l’IM de deux années différentes.
  • La prime de nuit de 1,07 euro/heure.
  • La prime de contagion de 31 centimes/jour.
  • La prime de week-end de 46,42 euros pour 8 heures de travail le dimanche.
  • La prime spécifique dite prime Veil, destinée aux infirmières diplômées d’Etat de 90 euros/mois.
  • L'indemnité de sujétion spéciale mensuelle dite des 13 heures (15,24 euros/mois).
  • La prime spéciale d’installation pour les IDE en région Ile-de-France et lilloise.

Dès l’obtention de son premier poste dans la fonction publique, une prime spéciale de début de carrière aux infirmières de la fonction publique hospitalière, en échelon 1 et 2 de 38,65 €/mois s'ajoute et augmente son salaire d'une IDE.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS