L’épreuve orale d’admission

Sésame pour décrocher le concours et intégrer un institut de formation des soins infirmiers (IFSI), l’oral reste l’épreuve la plus importante à franchir.

Toutes les candidates qui ont obtenu une note égale ou supérieure à 10 aux épreuves écrites sont automatiquement retenues.

Lors du concours d’infirmière, l’oral d’admission est toujours un examen stressant qui demande une réelle préparation. L’oral d’admission d’une durée de 30 minutes se découpe en 2 parties : l’exposé et une évaluation de la motivation de la candidate.

Devant un jury de professionnels, elle doit argumenter sur un sujet sanitaire et social, sur lequel des questions lui sont posées pour approfondir le sujet. Le jury évalue également la motivation de la candidate et son projet professionnel.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Le déroulement de l’exposé sanitaire et social et des exemples de sujets types

L’oral d’admission peut se dérouler de différentes manières selon les IFSI. Le choix du sujet n’est pas libre : il est imposé par le jury. Il peut être identique pour toutes les candidates, attribué de manière arbitraire ou tiré au sort.

Les étudiants ayant validé les unités d’enseignements de la première année commune aux études de santé (PACES), mais non admis aux études de médecine, d’odontologie, de pharmacie et de maïeutique (sages-femmes) sont dispensés d’épreuves écrites et intègrent directement le concours, via l’épreuve orale d’admission.

Lors du temps de préparation, il est important pour la candidate de bien cerner le sujet. La candidate ne dispose que de 10 minutes pour préparer l’exposé, au brouillon.

Il est recommandé de rédiger intégralement l’introduction, car les premiers moments devant le jury peuvent être les plus stressants et les plus déstabilisants. L’introduction doit être en entonnoir : la candidate doit aller du plus général au plus précis. Au cours de ce prélude, il est essentiel de définir une problématique et tenter d’y répondre via un plan idéalement en 2 parties.

La gestion du temps de préparation est essentielle : en 10 minutes, il est impossible et inutile de tout écrire sur sa feuille de brouillon. Il suffit d’élaborer des titres et marquer les grandes idées, que vous pourrez développer devant le jury. Le plan de type thèse / anti-thèse / synthèse est à éviter, sous risque de s’embrouiller et de ne pas paraître claire devant le jury.

La fin de l’exposé est particulièrement importante, car selon la teneur des propos, le jury peut rebondir sur ce qui aura été dit, pour poser des questions. Si vous maîtrisez bien un sujet annexe, pensez à le glisser de manière subtile. De plus, la conclusion peut être l’occasion de résumer son oral et montrer son esprit de synthèse.

Les sujets peuvent avoir un lien direct ou indirect avec le métier d’infirmière. Certains thèmes semblent complètement éloignés du secteur sanitaire et médico-social. Le jury peut chercher à déstabiliser la candidate, avec un sujet incongru, afin d’observer sa capacité à rebondir et voir sous quel angle, elle peut traiter la thématique en une dizaine de minutes, par l’intermédiaire d’un plan organisé.

Les sujets peuvent être divers et variés. C’est pourquoi il ne faut pas se laisser surprendre devant le jury par des thématiques comme :

  • Sport et santé / Le rire / La vie associative / L’illettrisme / Avoir 20 ans / Réussir sa vie
  • Moi et les autres / Le plaisir au travail, est-ce possible ?
  • La tradition, frein ou moteur du progrès.
  • Comprenez-vous la revendication du droit à mourir ? / Les femmes et le travail de nuit.
Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
L’entretien de motivation
L’entretien de motivation

Si la discussion avec le jury débute sur le sujet médico-social, elle se poursuit avec un entretien de motivation. Il est fondamental de retenir l’attention des professionnels, afin d’être admise à la formation. Le but du jury est d’évaluer le degré de motivation et si la candidate a conscience de la réalité du métier d’infirmière.

Le jury pose des questions simples, auxquelles il est important de répondre avec franchise et honnêteté. Il ne faut pas y voir de pièges. La candidate doit, tout d’abord, se présenter.

Elle doit expliquer son parcours professionnel et scolaire. Ensuite, le jury pose des questions sur l’envie de faire ce métier. Il cherche à savoir si sa personnalité sera compatible avec l’exercice de la profession, selon son tempérament et son caractère.

Les professionnels cherchent également à savoir si la personne connaît le rôle, les missions et les tâches de l’infirmière au quotidien. Un stage peut être un atout pour montrer sa connaissance du terrain. Les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’une évaluation en milieu de travail (EMT).

Le jury s’intéresse également aux détails pratiques qui pourraient être des freins pour le suivi de la formation, tel que son financement et le mode de garde, si la candidate a des enfants.

Les questions du jury lors de l’oral d’admission
Questions du jury lors de l’oral d’admission

Pour cette épreuve décisive, il est important de se préparer à tous les types de questions, des plus simples aux plus originales.

Questions personnelles

  • Quelle est votre situation professionnelle et personnelle ?
  • Quelle est la profession de vos parents, de vos frères et de vos soeurs ?
  • Quel est le programme de votre soirée ou de votre week-end ?
  • Quels sont vos loisirs ? / Avez-vous beaucoup d’amis ?

Questions sur la profession d’infirmière

  • Avez-vous une idée des horaires et des contraintes du métier d’infirmière ?
  • Pourquoi avoir choisi notre école pour passer le concours ?
  • Vous sentez-vous prête à être confrontée à la maladie et à la mort ?
  • Comment pensez-vous financer vos études d’infirmière durant 3 ans ?
  • Connaissez-vous les différents modules du programme d’infirmière ?

Questions sur la motivation de la candidate

  • Comment avez-vous préparé le concours ?
  • En cas d’échec, pensez-vous retenter le concours, l’an prochain ou vous orienter vers un autre métier ?
  • Pouvez-vous nous expliquer votre parcours, vu vos études littéraires et commerciales ? Vous ne pensiez pas en premier lieu au métier d’IDE, comment cela vous est-il venu ?
  • Racontez-nous votre expérience de bénévole au sein d’une association.

Questions sur votre personnalité

  • Quels sont vos qualités et vos défauts ?
  • Appréciez-vous le travail d’équipe ? Trouvez-vous votre place facilement ?
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

Il n’existe pas de réponses idéales : il est fondamental de répondre de manière sincère et se projeter en tant que future professionnelle de santé.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS