Infirmière humanitaire

Le diplôme d’infirmière permet de s’engager dans des missions humanitaires. Idéal pour enrichir son expérience personnelle et professionnelle, ce type de travail requiert un investissement total et un solide tempérament.

Outre l’envie d’explorer des terres lointaines, l’infirmière humanitaire se sent utile auprès d’une population dans le besoin.

De durée variable, des missions d’infirmière sont proposées dans le monde entier, par des ONG (organisations non gouvernementales), comme Médecins sans frontières, qui assure l’aide médicale d’urgence.

Sous un statut de volontaire, la professionnelle côtoie les populations au plus près, dans le cadre de missions de soins, de prévention et de formation.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Des compétences techniques au service d’une population démunie

L’infirmière humanitaire, dont le rôle est multiple, intervient toujours dans un contexte difficile :

  • Un conflit géopolitique, qui rend l’intervention médicale compliquée.
  • Une catastrophe naturelle qui nécessite des renforts en matière de soins.
  • Une situation d’extrême précarité pour une population.
  • Une épidémie sévère qui touche le pays et qui menace l’ensemble de la population.

Les missions de l’infirmière humanitaire sont très vastes. Elle doit prodiguer les soins de premières urgences. L’IDE (infirmière diplômée d’Etat) humanitaire doit, avant tout, répondre aux soins de nécessité vitale.

Elle travaille souvent dans des conditions comparables aux services d’urgences en France. Toutefois, elle ne dispose pas forcément des conditions d’hygiène et du matériel optimal.

Elle a un rôle de prévention auprès des populations locales. L’IDE participe aux campagnes de vaccination, auprès d’enfants ou lors d’épidémies.

Elle peut également, au sein des dispensaires, avoir un rôle de prévention à jouer sur les conduites à risques, notamment concernant les maladies sexuellement transmissibles. De plus, elle doit inculquer aux populations, les règles d’hygiène à respecter, en cas d’épidémie.

La professionnelle de santé assure une aide médicale et matérielle avec la distribution de matériel médical et de médicaments, afin de pouvoir approvisionner la pharmacie, dans les lieux les plus retirés de la planète.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
Les conditions pour travailler comme infirmière
Conditions de travail infirmière humanitaire

Les ONG recrutent les infirmières pour leurs missions humanitaires, en fonction de plusieurs critères :

  • Une expérience professionnelle. Suite à l’obtention du diplôme d’Etat, il est recommandé d’avoir entre 6 mois et 2 ans de travail en tant qu’IDE. Elle doit pouvoir réinvestir ses connaissances liées à sa pratique professionnelle. L’expérience permet d’acquérir la maîtrise de soi et du sang-froid.
  • Le travail en équipe. L’infirmière peut travailler avec des médecins du monde entier, qui n’ont pas forcément les mêmes méthodes de soin. Cette dernière doit s’adapter pour aider les patients, respecter les règles d’hygiène et assurer des soins de qualité. La maîtrise d’une langue étrangère est un avantage certain pour le recrutement.
  • La mobilité. C’est le critère n°1 pour être embauchée comme infirmière humanitaire. L’intérim reste un atout majeur, pour démontrer ses capacités d’adaptation au sein d’une nouvelle équipe et à des conditions de travail différentes.
Un rôle de formation du personnel local
Formation du personnel local infirmière

L’IDE humanitaire peut couvrir une zone où il n’y a aucune couverture médicale, mais elle peut également venir en renfort, auprès du corps médical local.

Elle assure la formation du personnel aux nouvelles techniques de soin, à l’usage d’un matériel plus récent...

L’infirmière humanitaire doit faire force de propositions, afin d’améliorer les conditions de travail du personnel local ou de vie de la population.

Elle doit analyser les besoins et les reporter à l’ONG, afin de savoir repérer les investissements à réaliser en matériel ou les compétences à développer sur place.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS