La rémunération de l'infirmière

  • Accueil
  • La rémunération de l'infirmière

Une professionnelle de santé perçoit un salaire d’environ 1550 euros net en début de carrière. Ce dernier subit des variations liées au secteur médical, au service et au temps de travail.

Selon le choix du service, le salaire de l’infirmière peut être revu à la hausse, grâce à des majorations de points et des primes, jusqu’à se retrouver presque doublée en fin de carrière.

Dans le secteur médico-social et sanitaire, la rémunération d’une infirmière diplômée d’Etat (IDE) est un élément concret à connaître, avant de s’engager dans cette voie professionnelle.

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Les conditions et le temps de travail de l’infirmière

Les bases de rémunération sont différentes entre le secteur public et privé. Le salaire de l’infirmière dans la fonction publique de catégorie A est indexé sur 3 grilles indiciaires de traitement.

Il évolue, au fur et à mesure de la carrière, avec l’avancement des échelons et des grades. Le salaire de l’infirmière dans le secteur privé est relié à la convention collective au secteur où l’IDE travaille et à la valeur du point.

L’infirmière de jour a, par définition, des horaires atypiques. Elle peut travailler de jour, dès 6 heures le matin ou le soir, tard jusqu’à 21 heures. Après, elle bascule en horaires de nuit de 21 heures à 6 heures. Elle peut également être soumise à des horaires de coupe, avec 3 heures de travail, le matin et 4 heures, l’après-midi, avec 3 heures de pause à midi.

La législation sur le travail de nuit est différente selon les conventions collectives ou la fonction publique, ce qui entraîne des variations de salaire. Seules les IDE travaillant de nuit bénéficient d’une majoration de salaire, de 22 heures à 6 heures.

Toutes les professions du secteur médico-social et sanitaire, dont les infirmières, travaillent un week-end sur 2. Dans certains établissements, elles ne travaillent que 2 weeks-ends sur 5. Le travail en fin de semaine demande une organisation familiale.

En contrepartie, travailler le dimanche permet de bénéficier de majorations de salaire et de 2 jours de repos consécutifs dans la semaine. En fonction du service, l’infirmière à temps plein ou partiel peut travailler sur une large amplitude horaire, jusqu’à 12 heures par jour. En compensation, elle a l'avantage de disposer de jours de repos en semaine.

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
La bonification indiciaire de l’infirmière
Infirmiere équipe

Le salaire de l’infirmière peut être revu à la hausse, selon la spécialisation choisie dans le secteur public.

La majoration de points est une mesure incitative, pour attirer les jeunes diplômées, vers des secteurs hautement techniques ou en manque de personnel.

Une infirmière en gériatrie perçoit 10 points de majoration. Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) recherchent un grand nombre d'IDE, en raison du vieillissement de la population et l'accroissement de la dépendance des personnes âgées, à l'entrée en structure d'accueil.

Les services techniques comme la dialyse ou la néonatologie souhaitent attirer du personnel qualifié et expérimenté. L’infirmière reçoit donc 13 points de majoration sur sa rémunération.

La rémunération des infirmières spécialisées
Rémunération infirmières spécialisées bloc opératoire

En raison de leur qualification supplémentaire, les infirmières avec une spécialisation médicales perçoivent une rémunération supérieure.

La professionnelle titulaire d’un diplôme d’Etat d’anesthésie (IADE) touche en début de carrière, environ 1900 euros. En fin de carrière, elle perçoit un salaire équivalent à 2900 euros, selon l’avancement de sa carrière.

L’infirmière puéricultrice ou de bloc opératoire bénéficie d’une rémunération légèrement inférieure à celle de l’IADE, avec 1700 euros suite à l’obtention du diplôme. A l’approche de la retraite, elle peut espérer en moyenne 2800 euros.

L’infirmière peut avoir une évolution de carrière vers un poste à responsabilités, en tant que cadre de santé, avec des missions d’encadrement.

Suite à une formation de cadre, elle touche un salaire équivalent à 1900 euros. Avec de l’expérience, elle peut accéder à un poste de cadre supérieur de santé. Plus élevée, la rémunération débute à 2400 euros et peut être supérieure à 3400 euros en fin de carrière.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS