Infirmière à domicile

Avec un métier de proximité, l’infirmière libérale assure plusieurs passages journaliers au domicile des patients, pour des soins ou pour l’accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne.

Elle fait partie des acteurs incontournables dans la politique des soins de ville et notamment du maintien des personnes à domicile. Ce travail indépendant permet de gérer son activité de A à Z, du temps de travail hebdomadaire à la patientèle.

Loin d’être isolée, elle peut travailler avec le CLIC (centre local d’information et de coordination), les structures d’aide à domicile, le médecin traitant...

Vous cherchez à préparer le concours d'Infirmier ? Cours Minerve peut vous aider efficacement à obtenir votre concours d’entrée en école. Demandez à recevoir une documentation gratuite ! Etudiez de chez vous à votre rythme et sans contrainte !

Les conditions pour être infirmière libérale et ses missions

20% des infirmières exercent leur activité en libéral, en tant que professionnelle indépendante.

L’infirmière libérale travaille directement, à la demande du patient. Elle peut être intégrée dans un protocole de soin, dans le cadre d’une hospitalisation à domicile ou dans le cadre du maintien à domicile.

L’IDE (infirmière diplômée d’Etat) doit remplir 2 conditions pour exercer en libéral :

  1. Une expérience de 2 ans minimum dans un service de soin, durant les 6 dernières années. Si l’infirmière a arrêté d’exercer ce métier durant plus de 6 ans, 3 ans d’expérience en service hospitalier sont nécessaires.
  2. La signature de la Convention nationale. La professionnelle doit être conventionnée, c’est-à-dire accepter de pratiquer les tarifs des organismes d’assurance maladie. Cette dernière est directement payée par les patients, qui seront remboursés par la sécurité sociale et la mutuelle.

L’infirmière libérale réalise tous les actes qu’elle peut assurer dans un service de soins à domicile. Elle est soumise aux mêmes règles d’hygiène, de déontologie et doit respecter le secret professionnel.

L’infirmière effectue différents types de soins au domicile des patients :

  • Un diagnostic infirmier, pour déterminer les soins et les protocoles à mettre en place.
  • Une surveillance des pathologies (diabète, Parkinson, troubles de l’équilibre...).
  • Un accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne, que sont la toilette et l’hygiène corporelle.
  • Les actes médicaux (prélèvements sanguins, perfusions, dialyse, injections, vaccins, pansements, soins palliatifs...).

Le patient peut avoir besoin de l’IDE de manière ponctuelle, pour une prise de sang, pour un changement de pansement ou la pose de gouttes dans les yeux ou encore au quotidien sur le long terme, pour le suivi de maladies chroniques ou pour un état de dépendance.

L’infirmière assure un rôle de coordination pour une prise en charge individualisée du patient, entre les différents acteurs (médecins spécialistes ou généralistes, hôpital, radiologie, déplacements par ambulance...).

Accessible sans diplôme
Besoin d'être guidée ?
Demandez à être contactée par un conseiller Cours Minerve par téléphone pour étudier votre situation et recevoir une documentation
La gestion administrative et comptable d’un cabinet d’infirmière libérale
Cabinet d’infirmière libérale

L’infirmière libérale est, en quelque sorte, un chef d’entreprise, qui doit gérer son activité, sa clientèle et sa comptabilité. L’installation d’une IDE libérale peut se faire sous 4 formes :

  • Création de son propre cabinet, en tant que professionnelle indépendante.
  • Intégration d’un cabinet libéral, par le biais d’un contrat de collaboration.
  • Création d’une société comme une société civile de moyens (SCM), une société d'exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL) ou encore une société civile professionnelle (SCP).
  • Mise en place d’un statut particulier qui n’est pas soumis à la rigueur de la gestion d’une entreprise comme la société de fait ou l’exercice en commun.

La professionnelle de santé doit faire rapidement des démarches administratives, en 2 temps :

  • Inscription au Conseil de l’ordre infirmier, au niveau départemental.
  • Enregistrement auprès de l’agence régionale de santé (ARS) et de la sécurité sociale.

L’infirmière peut embaucher un salarié au sein de son cabinet, comme une secrétaire pour répondre au standard et faire sa comptabilité. Cette dernière peut également être assurée par un cabinet comptable ou une association de gestion agréée.

En cas d’absence, elle n’est pas obligée d’embaucher une IDE pour assurer l’intérim. Un contrat de remplacement suffit. Lorsqu’une infirmière libérale arrête son activité, elle signe avec la personne qui va lui succéder, un contrat de cession de clientèle, moyennant une indemnité financière.

L’IDE libérale a une rémunération supérieure à celle d’une infirmière salariée. En moyenne, elle gagne 2 fois, voire 2 fois ½ plus.

Le Conseil de l’ordre des infirmières
L'ordre national des infirmiers

Cette instance nationale a pour fonction de représenter la profession d’infirmière et de faire respecter l’éthique du métier. Comme les médecins et les pharmaciens, il est obligatoire de s’inscrire à l’Ordre pour exercer, quelque soit son statut.

L’Ordre sert à assurer l’autonomie de la profession d’infirmière. Il vérifie que la personne titulaire du diplôme d’Etat répond bien aux conditions de compétence, de moralité et d’indépendance.

Il est composé d’un Conseil National, des Conseils régionaux et départementaux, qui assurent la défense au plus près des professionnels de santé.

En parallèle, l’Observatoire de la violence envers les IDE permet aux infirmières de signaler un incident, en cas d’agression. Les patients peuvent déposer une plainte auprès du l’Ordre s’il y a eu un manquement aux règles professionnelles d’une infirmière.

Les infirmières doivent respecter les règles déontologiques des articles R.4312-1 et suivants du Code de la santé publique, qui sont des principes fondateurs pour la profession et pour le secteur médical.

Un Code de déontologie devrait bientôt voir le jour. Le projet de Code est consultable, mais n’a pour l’instant aucune valeur juridique.

Votre expert du secteur paramédical

Durée de la préparation, méthodologie, mode d’évaluation, facilités de paiement en fonction de votre budget … EN SAVOIR PLUS